Un peu plus sur moi

J’ai commencé à faire de l’intervention au Centre de Prévention du Suicide de Québec (C.P.S.) où j’ai oeuvré pendant trois ans. J’ai aussi fait de l’intervention à l’organisme AutonHommie de Québec (Centre d’aide pour hommes en difficulté) pendant quatre ans où j’ai travaillé auprès des hommes, des couples, des groupes et j’ai donné de la formation.

Ce qui me motive dans mon travail d’aidant est que la personne puisse se rapprocher d’elle-même, voire, récupérer sa vie en faisant ses choix à partir de ses valeurs d’adulte plutôt qu’à partir de l’enfant blessé qu’elle a été et qu’elle porte toujours en elle. En mettant à jour et en se réappropriant les blessures qu’elle a vécue et les défenses et les patterns qu’elle a élaboré pour y faire face, la personne peut apprendre à s’accueillir, se supporter et faire ses choix à partir de ses valeurs, à partir de ce qui est important pour elle. Elle peut ainsi en venir à se traiter comme elle le mérite, reprendre sa place, affirmer son existence à partir d’elle-même et non plus en réaction à son passé. C’est ainsi qu’elle pourra devenir adulte et mature. Il est ici question d’apprendre à vivre dans le présent et de reprendre son

inconnu.png

pouvoir là où elle a dû l’abandonner pour survivre. Il ne s’agit pas d’une réparation de la personne mais plutôt d’un changement de mode de vie qui est axé sur la responsabilité de se soutenir, sur l’auto-compassion, sur la pleine conscience et sur l’action engagée.

De plus, ce qui caractérise ma façon de travailler, c’est mon éclectisme, c’est-à-dire que je travaille de différentes façons. Dépendamment des caractéristiques de la personne qui consulte et des difficultés qu’elle vit, j’opterai pour différentes voies d’intervention, à partir principalement de la Thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT) et de la Thérapie des Schémas.  J’utiliserai aussi certains outils provenant de d’autres approches comme la Psychothérapie Corporelle Intégrée (PCI), la Communication Non Violente (CNV), la Pycho-Sexocorporelle Intégrée (P.S.I.) et l’Intégration par le mouvement des yeux, I.M.Y.).

Mes approches principales :

La Thérapie d’Acceptation et d’Engagement

La Thérapie d’Acceptation et d’Engagement (l’ACT, prononcée l’acte, pour Acceptance and Commitment Therapy) est une approche d’intervention psychologique qui a ses assises empiriques et qui utilise des stratégies d’acceptation et de pleine conscience (mindfulness) dans l’objectif d’augmenter la flexibilité psychologique. La flexibilité psychologique signifie d’être complètement en contact avec le moment présent en tant qu’humain, à partir de ce que la situation (le moment présent) offre, en changeant ou en conservant nos comportements pour être au service de nos valeurs, être en cohérence avec nos valeurs (ce qui est important pour nous).  En d’autres mots, la flexibilité psychologique est notre capacité de faire des actions qui vont dans le sens de nos valeurs malgré nos obstacles intérieurs.

L’ACT prend ses assises dans la Théorie des Cadres Relationnels et met en lumière la façon dont le langage, la pensée, le «moi pensant» amène la personne dans de vains efforts à faire la guerre contre ses propres souffrances intérieures. Elle va plutôt encourager la personne à accueillir plutôt qu’à lutter contre ses souffrances ainsi qu’à être le plus possible dans le présent et dans l’action. La vie se passe maintenant et ce n’est que par l’action que l’on peut se faire une vie qui nous comble, qui réponde à nos aspirations, à nos besoins, à nos valeurs. C’est par l’action que l’on pourra parvenir à être la personne que l’on veut réalistement être.  L’action est thérapeutique.

La Thérapie des Schémas 

La Thérapie des Schémas est aussi une approche intégrée qui est aussi issue des approches cognitives comportementales. Cette approche travaille sur les Schémas Précoces Inadaptés que nous avons élaboré au cours de notre enfance et adolescence (EX. : schémas de carence affective, d’abandon, d’imperfection, etc.), sur les modes (EX. : l’enfant vulnérable, l’enfant en colère, l’enfant impulsif/indiscipliné ou l’enfant heureux, le parent punitif/critique ou exigeant, etc.) et sur les styles d’adaptation dysfonctionnels (la fuite, la capitulation ou la contre-attaque). J’opterai pour des types d’intervention qui seront d’ordre cognitif, relationnel, expérientiel et/ou comportemental en ayant pour objectif de rencontrer « l’enfant vulnérable » et de consolider «l’adulte sain» par un reparentage partiel afin qu’il puisse combler ses besoins de base d’une façon adaptée en accueillant ou en  changeant  les schémas inadaptés, les styles d’adaptations et les modes.

La Communication Non Violente (CNV)

En ce qui a trait à la communication, j’utilise la Communication Non Violente (C.N.V.) qui fut élaboré par Marshall B. Rosenberg, un disciple de Carl Rogers. La C.N.V. est une merveilleuse façon de travailler, de développer la communication avec l’autre comme avec soi-même. Une approche qui est simple et efficace et qui met l’accent sur les besoins de base et les intentions de base de la personne.

La thérapie de couple

J’interviens aussi auprès des couples. Le travail de couple se présente comme étant un travail d’équipe multidisciplinaire où chacun des membres de l’équipe a ses spécialités, le psychologue tout comme chaque membre du couple. La démarche commencera par un travail de compréhension des Scénarios Originels de chacun (histoires de vie) avec leurs schémas, leurs styles d’adaptation et une compréhension des reproductions de chacun ainsi que des boucles de schémas qui se sont installé dans le couple (par exemple comment certains styles d’adaptation de A déclenchent certains schémas de B et comment certains styles d’adaptation de B vont à leur tour déclencher d’autres schémas de A, et ainsi de suite…). Comment aussi, en terme de modes, ce sont les enfants vulnérables ou impulsifs ou en colère qui se font face.

Ce travail de compréhension sera complété par un travail expérientiel à partir de la dynamique du couple, ce travail étant lui-même nourri par ce que le couple vit de son côté, entre les rencontres, et qu’il rapporte aux rencontres comme matériel de travail.

Tout ce travail sera éventuellement accompagné de prescriptions de tâches à faire entre les rencontres et d’un coatching de couple sur différents thèmes tel que la communication, la gestion de conflit ou la résolution de problèmes.

 

Je pratique maintenant uniquement en cabinet privé. Depuis mars 2020, je ne travaille que par Web.  Une façon de faire qui a aussi ses avantages et qui fonctionne très bien.  Je reçois des adultes en entrevues individuelles et en couples.

Pour avoir accès à ma page Web Psycho-Ressources, cliquez ICI.

Pour avoir accès à ma page Web de l’Ordre des Psychologues du Québec (OPQ), cliquez ICI.

Pour avoir accès à mon CV, cliquez ICI.

_____________________________________________________________

POUR ME JOINDRE